Mon compte Devenir membre Newsletters

Les cadres prêts à financer leur formation professionnelle

Publié le par

Une récente étude du moteur de recherche Kelformation met en avant les attentes des cadres en matière de formation professionnelle. La première d'entre elles : la performance, au nom de laquelle ils se disent prêts à auto-financer une formation.

Comment faire pour améliorer sa performance au travail ? Près d'un cadre sur deux (48 %) serait prêt à mettre la main à la poche afin de se financer une formation. C'est l'un des enseignements du moteur de recherche Kelformation, qui publie une étude sur la formation professionnelle vue par les salariés1. "Les cadres souhaitent en effet améliorer leurs perspectives de carrière, analyse Arnaud Gastaud, responsable marketing Formation pour Kelformation. Le budget des entreprises pour la formation est revu à la baisse à cause de la crise mais les cadres, les plus jeunes notamment, veulent continuer à évoluer. Autre facteur d'explication, ils ne trouvent pas satisfaction dans les formations proposées par leurs entreprises et souhaitent, en suivant des formations externes, se donner les moyens d'une reconversion professionnelle."

Essor des formations qualifiantes
Le rapport met également en avant que la performance est l'un de leurs critères d'appréciation essentiels de l'efficacité d'une formation (contre par exemple l'acquisition de nouveaux savoir-faire utilisables dans un cadre professionnel ou personnel). Les cadres sont 53 % à estimer que les formations reçues en 2010 leur ont permis de progresser.

Selon Arnaud Gastaud, 2012 pourrait être marquée par l'essor du e-learning, réduisant les coûts mais uniquement adapté aux grands groupes, et par le plébiscite, de la part des entreprises, des formations certifiantes et qualifiantes pour s'assurer des compétences de leurs collaborateurs. L'année sera également marquée par une réforme du système de la formation professionnelle pour l'ensemble des salariés.

 

(1) Etude réalisée en ligne auprès de 801 salariés d'entreprises de plus de 10 personnes du 22 au 25 août 2011.