Mon compte Devenir membre Newsletters

Still : quand la convention se transforme en ateliers de formation

Publié le par

Pour préparer une série de lancements de produits, Still France, fournisseur de chariots de manutention, a envoyé sa force de vente se former au siège de l'entreprise en Allemagne, lors d'une convention mêlant discours du top management et ateliers pratiques.

Still France forma sa force de vente lors d'une convention mêlant discours du top management et ateliers pratiques.

Still France forma sa force de vente lors d'une convention mêlant discours du top management et ateliers pratiques.

Un défilé de chariots animé par une troupe de comédiens professionnels sur une musique rythmée. Voilà l’un des moments forts auquel ont assisté les 130 commerciaux de Still lors d’une convention organisée en Allemagne, au siège de leur entreprise, fin janvier dernier. Une façon originale pour les vendeurs du fournisseur de machines logistiques de voir leurs chariots sous un jour nouveau tout en découvrant des produits inédits…

Car permettre à la force de vente de se familiariser avec une nouvelle offre était l’un des objectifs principaux de cet événement de deux jours et demi, auquel étaient également conviés des responsables marketing, après-vente, produits de location et d’occasion ainsi que des techniciens, soit 200 personnes au total.

« Avec cette convention, nous souhaitions frapper un grand coup, démarrer en fanfare une année 2013 riche en innovations avec le lancement d’une dizaine de nouveaux produits stratégiques pour l’entreprise, contre seulement trois à quatre en 2012 », explique Stéphane Boutron, responsable communication et promotion des ventes chez Still France.

Une quinzaine d’ateliers de travail

Toutefois, à l’heure où la crise oblige les entreprises à rationaliser leurs dépenses, cette convention offrait une particularité : mêler présentations stratégiques par les dirigeants et ateliers pratiques de découverte des nouveaux produits par les collaborateurs. En effet, si les commerciaux et l’ensemble des participants ont assisté à une présentation des bilans de l’année et des nouveaux axes stratégiques ainsi qu’à une remise de prix récompensant les meilleurs d’entre eux, ils se sont vus également proposer un autre exercice, inhabituel pour une convention. Durant un jour et demi, ils ont été, en effet, répartis dans une quinzaine d’ateliers de travail.

Au programme : tests des nouveaux chariots ainsi que de ceux de la concurrence, visite des lignes de production de l’usine, remise à jour théorique sur les nouvelles normes techniques et environnementales et enfin découverte des services associés aux nouveaux chariots. En complément, Still a mis en place des ateliers d’exercices en équipe pour favoriser le travail en groupe. « De quoi encourager la cohésion entre des personnes qui ne se connaissent pas toujours », ajoute Stéphane Boutron.

De retour en France, afin de prolonger les effets de la convention et de l’inscrire dans le temps, les commerciaux devaient être évalués sur leurs connaissances avant d’être conviés, deux mois plus tard, à des ateliers de construction d’argumentaires de vente et à des formations complémentaires sur les nouveaux chariots.