Mon compte Devenir membre Newsletters

Les directeurs commerciaux de plus en plus mobiles

Publié le par

Parmi l'ensemble des cadres dirigeants, les directeurs commerciaux sont ceux qui changent le plus de poste, selon l'indicateur MobiCadres de Nomination et Deloitte.

Les directeurs commerciaux de plus en plus mobiles

Les directeurs commerciaux seraient davantage mobiles que les autres cadres dirigeants d'après Nomination et Deloitte, les deux cabinets à l'origine de l'indicateur MobiCadres(1). Ainsi, le taux de mobilité entre 2011 et 2012 s'élève à 28,3 % pour la direction commerciale, arrivant en tête de classement. D'autres familles de professions sont également concernées par la mobilité, comme la direction marketing (26,2 %), la direction opérationnelle (25,1 %) ou encore les DRH (20,6 %). Toutes fonctions confondues, la mobilité des cadres dirigeants est de 21 % en 2012, soit une légère progression. Cependant, la mobilité, de façon générale, est moins importante aujourd'hui qu'en 2008, année où 27,8 % des cadres dirigeants avaient opéré un changement de poste.

Si les directeurs commerciaux sont donc les plus mobiles des cadres dirigeants, il est intéressant de constater que ce sont également eux qui enregistrent la hausse la plus élevée de leur taux de mobilité : + 3,5 points, soit une augmentation de 14 % entre 2011 et 2012. Cette progression vient en opposition de la baisse de mobilité des directeurs achats, qui est de 17 % sur la même période. D'où l'hypothèse émise par l'étude que “le vent de la mobilité serait plus favorable à ceux qui font croître le chiffre d'affaires qu'à ceux qui réduisent les dépenses”.

Mais vers quels horizons partent les directeurs commerciaux lorsqu'ils optent pour la mobilité ? Tout d'abord, parmi les directeurs commerciaux qui ont changé de poste entre 2011 et 2012, il apparaît qu'un peu plus de la moitié d'entre eux (52 %) sont restés dans la même entreprise, tandis que 48 % ont changé d'employeur. Par ailleurs, une large majorité d'entre eux se dirigent vers des postes similaires : près de 60 % des directeurs commerciaux changent pour d'autres postes de directeurs commerciaux (cf. tableau ci-dessous).

Enfin, concernant les raisons de changement de postes – tous métiers confondus – elles peuvent être positives ou négatives. Principalement, les dirigeants citent “le pouvoir d'étendre leurs responsabilités” (45 %), “le sentiment d'avoir atteint les limites de leur poste” (35 %), “avoir une perspective d'évolution de carrière plus importante” (33,7 %) et “découvrir un nouveau métier ou un nouveau secteur” (28,2 %).

(1) Étude menée auprès de 5 430 décideurs au cours de l'année 2012. À noter que l'indicateur porte sur les mobilités fonctionnelles ou hiérarchiques, et non géographiques (mutations). Vous pouvez obtenir l'intégralité de l'étude depuis ce lien.