Mon compte Devenir membre Newsletters

Baisse des investissements en marketing direct

Publié le par

Malgré une baisse en 2009, les investissements en marketing direct et relationnel représentent toujours près de la moitié des dépenses en communication des entreprises.

Si le marketing direct représente toujours près de la moitié des investissements en communication des entreprises, France Pub et l’Union française du marketing direct (UFMD) constate malgré tout une baisse de 8,12% sur un an. L’étude montre par ailleurs que certains supports ont mieux résisté que d’autres à la baisse générale des budgets de communication.

Ainsi le marketing direct traditionnel (papier et téléphone) affiche une baisse de 5,6%, les imprimés publicitaires adressés de 6,8% et les imprimés non adressés de 3,4%. Avec 9 milliards d'euros, le marketing direct traditionnel reste toutefois de loin le principal support de communication des entreprises et totalise 30% de la dépense publicitaire globale des annonceurs.

Le recul n’a pas épargné les investissements publicitaires sur Internet qui, pour la première fois, ont connu une légère régression de 1,5% due en particulier à une forte baisse des investissements e-mailing (–17,9%). Le display (achat d'espaces) marque également le pas avec un résultat en baisse 6,5%.

Dépenses de marketing direct et relationnel des annonceurs
  montant évolution 2008/2009
  en millions d'euros en pourcentage
Actions intégrant un média dans les grands médias 2 897 – 17,1
Presse 1 107 – 18,8
Radio 422 + 2,4
Télé 1 458

– 20,2

Marketing direct traditionnel 9 027  – 5,6
Mailing papier 4 340  – 6,8
Imprimés sans adresse 2 814  – 3,4
Autres éditions publicitaires 1 106  – 5,2
Autres marketing téléphonique 767  – 6,8
Internet 1 179  – 1,5
Display (achat d'espaces) 453  – 6,5
Search (liens sponsorisés) 572  + 9
E-mailing 154  – 17,9
 TOTAL Marché marketing direct et relationnel  13 193

 – 8,12

Source : France Pub et UFMD

Source : www.ufmd.org