Mon compte Devenir membre Newsletters

Padam à l'origine d'un duel aux JO de Londres

Publié le par

Spécialisé en marketing direct, le groupe Padam a imaginé une stratégie de communication originale autour de la problématique du ciblage, qui constitue son cœur de métier. Cette holding a décidé de soutenir deux champions de tir à la carabine aux prochains JO.

Padam à l'origine d'un duel aux JO de Londres

En matière de communication, le groupe Padam, holding détenant des parts dans plusieurs sociétés de marketing direct, n'a pas hésité ce printemps à sortir l’artillerie lourde. Pour faire parler d’elle de façon originale, tout en restant cohérente avec son cœur de métier, la structure a en effet décidé de soutenir deux champions français de tir à la carabine aux Jeux olympiques de Londres cet été. Au cœur de la démarche, l’idée que le ciblage est le point commun entre cette discipline et toute campagne de marketing direct un tant peu soit peu efficace...

D’un côté, la société ITL, fournisseur de fichiers d’adresses postales du groupe Padam, encouragera Valérian Sauveplane, vice-champion du monde de tir à 50 mètres. De l’autre, Clic et site, agence d’e-mail marketing spécialisée dans la location de fichiers e-mails, soutient Pierre-Edmond Piasecki, triple champion de France du tir à 10 mètres.

Mailing vs e-mailing : le match
Le choix de cette discipline sportive n’est évidemment pas le fruit du hasard. Car l’idée est aussi d’orchestrer un match symbolique : quel contact, entre une adresse postale ou un e-mail nominatif, est l’arme la plus efficace et la plus financièrement intéressante pour une campagne de marketing ciblée ?

« La balle utilisée en tir à 10 mètres est environ 10 fois moins cher que sa cousine du tir à 50 mètres. C'est également le ratio parfois constaté entre le coût d'une adresse e-mail et une adresse postale… », explique la holding sur le site Web de l’opération. Baptisé Leduel2012.com, cette plateforme présente le concept, les sociétés concernées, le parcours des deux sportifs soutenus et leur discipline ainsi qu’un comparatif des avantages et des inconvénients de l’usage des adresses postales et e-mail dans une campagne de marketing direct. Toutefois, lit-on également sur ce site, « comme au tir à 10 mètres, l'e-mailing utilise des munitions moins coûteuses, mais la cible est bien plus difficile à atteindre car plus petite. En effet, le taux d'ouverture d'un e-mail se situe autour de 20 % quand celui d'un message papier frôle les 95 %… »

Car que l’on se rassure : « Si les Jeux olympiques accueillent les deux disciplines, c'est que les deux y ont leur place, comme l'e-mail et le postal ont leur place dans l'approche multicanal », explique enfin le site du groupe, qui souhaite avec cette campagne viser juste.