Mon compte Devenir membre Newsletters

Le cloud à la portée des TPE/PME françaises avec Lunacloud

Publié le par

En arrivant sur le marché français avec une offre alternative low cost d'infrastructure cloud, Lunacloud ambitionne de réduire les barrières à l'adoption de services cloud par les petites et moyennes entreprises.

Lunacloud

Lunacloud

Désormais disponible dans l'hexagone, Lunacloud dispose d'une offre de services en mode cloud (exécution d'applications, de systèmes d'exploitation Linux et Windows, et stockage cloud pour la sauvegarde de données), développée pour répondre à la demande des TPE/PME et des startups. Son objectif est de proposer une offre simple (en évitant le jargon technique), modulable à un prix abordable. "Nous n'avons ni plus ni moins pour ambition que de réduire les barrières à l'adoption de services cloud par les petites et moyennes entreprises", explique António Miguel Ferreira, co-fondateur et Directeur Général de Lunacloud.

Payer en fonction de sa consommation

Les services de Lunacloud sont facturés à l'utilisation, par heure ou par Go, et n'impliquent pas d'engagement à long terme, sans renier aux performances. Le prestataire peut d'ailleurs s'appuyer sur le rapport d'analyse de performance de Cloud Spectator, un cabinet indépendant américain dédié aux services d'infrastructure cloud. En comparant les serveurs cloud d'Amazon EC2, Rackspace et Lunacloud, ce cabinet souligne que :

  • Lunacloud surpasse Amazon et Rackspace de façon constante, sur la période d'observation de 30 jours.
  • Performance du disque jusqu'à 8 fois meilleure vs Amazon et Rackspace,
  • Débit du réseau interne 2 fois plus performant vs Rackspace et beaucoup plus stable vs Amazon.

Enfin, Lunacloud affiche des prix de 10 à 30% moins chers (à données comparables) vs Amazon Web Services. Sans engagement ou contrat à long terme, l'utilisateur ne paie que pour les ressources qu'il utilise.

A lire aussi : Quatre acteurs de la dématérialisation forment une alliance
A lire aussi : Un tiers des Daf prêts à stocker des informations confidentielles dans le cloud : à tort ou à raison?
A lire aussi : La sécurité de l'information reste un enjeu majeur pour les entreprises