Mon compte Devenir membre Newsletters

Un Français sur trois abandonnerait sa voiture pour l'autopartage en entreprise

Publié le par

L'autopartage fait son chemin dans les esprits des collaborateurs en entreprise. Une enquête BVA pour Alphabet, acteur de la location longue durée, montre que la majorité des collaborateurs sont prêts à recourir à cette solution de transport partagée.

Un Français sur trois abandonnerait sa voiture pour l'autopartage en entreprise

Si leur entreprise proposait une solution d'autopartage pour leurs déplacements pros et persos, 34 % des Français abandonneraient leur véhicule personnel. La solution qui consiste à mettre à disposition des véhicules en libre-service a donc parcouru du chemin depuis ses débuts, y compris au sein des sociétés. C'est l'enseignement d'une enquête menée par l'institut de sondage BVA(1) pour Alphabet, spécialisé dans la location longue durée.

Ainsi, huit collaborateurs sur dix se disent prêts à utiliser un service d’autopartage si leur entreprise le leur proposait et un tiers de la population française est même certaine d’y faire appel.

Un élément de motivation

Dans l'esprit d'un sondé sur deux, une entreprise mettant en place ce type de service est une entreprise responsable, consciente de son empreinte écologique et qui cherche à la diminuer. Par ailleurs, la possibilité de recourir à l'autopartage constitue également une source de motivation supplémentaire pour 24 % des 18-24 ans, génération plus sensible aux nouvelles formes de mobilité. « L’autopartage en entreprise ne concerne pas uniquement les cadres », souligne Olivier Monot, p-dg d'Alphabet France, ajoutant que l'autopartage est « un levier de valorisation de la marque employeur de l’entreprise ».

(1) Étude Alphabet menée par BVA en mai 2012 sur un échantillon de 1 304 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.