Mon compte Devenir membre Newsletters

Incentive solidaire chez Socomore

Publié le par

Pour animer son dernier séminaire, Socomore, spécialisé dans la chimie, a transformé ses commerciaux en faussaires…

Socomore a mis en place un atelier de création de billets de banque avec une finalité solidaire : reverser des fonds à Médecins du monde.

Socomore a mis en place un atelier de création de billets de banque avec une finalité solidaire : reverser des fonds à Médecins du monde.

Un million en petites coupures ! Voilà la somme que la force de vente de Socomore, fournisseur de produits chimiques pour l’industrie, a dû réunir lors de son dernier séminaire commercial en janvier dernier. Pour y arriver, l’entreprise, avec l’aide de l’agence de team builing One to Team, a imaginé un atelier de création de billets de banque.

Au-delà de l’aspect ludique, l’objectif final est de convertir cette fausse monnaie en argent, bien réel, à reverser à Médecins du Monde. « La solidarité est ancrée dans la culture de notre entreprise qui consacre 80 000 € annuels au mécénat, explique Clarisse Lesage, responsable du service marketing et communication et co-organisatrice de l’opération. Nous souhaitions associer les salariés à cette démarche, et également rappeler que nous avons tous un objectif commun au sein de l’entreprise ».

Renforcer la confiance entre les participants

Ainsi, pendant trois heures, les 22 commerciaux et 14 autres participants (ADV, après-vente, marketing…) ont joué les faussaires. Pour optimiser leurs ressources (papier, tampons,…) ils alternent ateliers manuels et épreuves : quizz, réalisation d’un nœud sur une corde ou encore résolution d’une énigme. « Pour aller le plus vite possible, il fallait que les rôles de chacun soient clairs, et que les membres s’écoutent et se fassent confiance tout en utilisant un langage commun », souligne Clarisse Lesage.

Grâce à cette cohésion parfaite, les faussaires d’un jour ont atteint leur objectif, ce qui a permis de reverser 4000 euros à l’ONG. De quoi inspirer les équipes au quotidien, notamment les commerciaux et l’administration des ventes tout récemment réorganisés.