Mon compte Devenir membre Newsletters

Les salaires des commerciaux épargnés par la morosité

Publié le par

Le Guide des salaires 2014 vient de paraître. Celui-ci révèle que les rémunérations des commerciaux, pour la majorité ont augmenté, sinon stagné.

Les salaires des commerciaux épargnés par la morosité

Les commerciaux ne connaîtraient-ils pas la crise ? Il semblerait, eut égard à leurs salaires qui se portent bien d'après l'édition 2014 du Guide des salaires. La fonction commerciale, au centre du business des entreprises, détient une position stratégique. Aussi, pas question de démotiver les commerciaux, apporteurs d'affaires et de chiffre, par des baisses salariales.

Globalement, depuis le poste de directeur commercial à celui de vendeur, les rémunérations se maintiennent. Certaines parviennent même à sortir du lot en affichant d'importantes croissances de leur rémunération. C'est notamment le cas des responsables des ventes, des ingénieurs technico-commerciaux ainsi que des commerciaux sédentaires. Trois fonctions qui connaissent en 2013 des hausses de salaires respectives de 11, 13 et 19%. Ces augmentations correspondent pour la plupart à une plus grande proportion de cadres dans ces différents métiers.

Tandis que le peloton des fonctions commerciales stagnent ou croissent légèrement, seules quelques unes d'entre elles ont vue leur niveau de salaires diminuer en 2013, à l'instar des conseillers de vente ou des téléprospecteurs, des postes souvent non-cadres et moins qualifiés que les autres.

Voici le détail par fonction :

Source : Guide des Salaires 2014

Enfin, le Guide des salaires 2014 indique que les écarts de salaires entre hommes et femmes existent toujours : l'écart moyen s'affiche à 26% en 2013. Cette différence s'explique surtout par la rémunération variable, nettement plus importante chez les hommes que chez les femmes. Celles-ci perçoivent 38% de moins que leurs homologues masculins (contre 51% en 2012). Une situation encore très lointaine de la parité salariale chez les commerciaux !