Mon compte Devenir membre Newsletters

Face à la crise, les entreprises recourent aux cadeaux d'affaires

Publié le par

Signe que les opérations de type challenges, fidélisation client, sont plus que jamais en vigueur au sein des entreprises, le marché du cadeau d'affaires reprend des couleurs. Face à la crise, il s'agit de remotiver clients et collaborateurs, selon les derniers résultats de l'étude Omyagué.

Face à la crise, les entreprises recourent aux cadeaux d'affaires

Avec une économie maussade, il était à craindre que le secteur des cadeaux d'affaires ne souffre comme c'était le cas les années précédentes ! Ce n'est pourtant pas le constat d'Omyagué, spécialiste du cadeau d'affaires dans sa dernière étude*. Ainsi, contre toute attente, le secteur affiche une bonne santé et d'excellents résultats. Le chiffre d'affaires estimé du marché " cadeaux d'affaires " en 2012 s'établit à 851.45 millions d'euros contre 832.8 millions d'euros l'année précédente, soit une augmentation de +2.24 %. Quant à celui de la stimulation, il augmenterait de + 3.45 % pour s'établir à 2.28 milliards d'euros.

Une croissance qui s'explique notamment par le fait que les effets de la crise s'éternisant, les entreprises doivent bien à un moment donné récompenser les efforts de leurs équipes, ou tout simplement motiver les commerciaux à poursuivre leurs efforts. D'autant que selon Omyagué, quand il est difficile pour des raisons économiques d'augmenter les salaires, "le recours à des challenges avec à la clé une dotation, procure des avantages en nature non négligeable".

Pas étonnant dès lors que dans un récent sondage auprès des lecteurs d'Actionco.fr, les internautes aient répondu à plus de 56 % privilégier les primes lors de challenges commerciaux... Pour autant, cela serait une erreur de céder à cette demande notamment parce que les cadeaux ont ce supplément d'âme qui permettent de marquer les esprits... sans compter que désormais les dotations sont souvent sélectionnées en famille ce qui entraîne une émulation et une source de motivation plus importante pour le candidat.

D'ailleurs plus d'un tiers des cadeaux d'affaires ont lieu dans le cadre d'une opération de stimulation. Selon Omyagué, l'incentive est devenu un véritable outil de communication interne comme externe. Autrefois réservées aux commerciaux, aux réseaux de distribution, les opérations de motivation se tournent aujourd'hui vers d'autres populations et services... Les assistants commerciaux dont leurs rôles ne cessent d'évoluer sont dans ce domaine, une cible de choix !

Fidélisation client

Au marché de la stimulation interne et externe, s'ajoute une autre cible, celle des clients. Face à un marché toujours plus concurrentiel soumis à une pression importante des clients, il est vital pour les entreprises de savoir les fidéliser. Et dans ce domaine, les cadeaux d'affaires ont toute leur importance... D'ailleurs, il est à noter une augmentation par rapport à l'an passé du nombre d'entreprises à offrir des cadeaux d'un montant supérieur à 150 euros. Il ne s'agit pas là de marquer le coup avec un petit cadeau, mais véritablement y consacrer un réel budget. Les professionnels du marché constatent en effet que les sommes allouées aux cadeaux d'affaires sont plus importantes. En contrepartie, les quantités ont semble-t-il baissée. La tendance actuelle serait donc de cibler davantage les personnes et d'en réduire ainsi le nombre afin de permettre d'offrir des cadeaux plus importants.

Une majorité de cadeaux entre 30 et 65 euro*

Le montant des cadeaux d'affaires se situe :

En dessous de 30 euros HT 26.4%

Entre 30 et 65 euros HT 29.7%

Entre 65 et 150 euros HT 19.2%

Entre 150 et 500 euros HT 14.5%

Au-dessus de 500 euros HT 10.2%

*Source : Etude réalisée auprès de 500 entreprises en juin 2013 déclarant utiliser le cadeau d'affaires comme outil de fidélisation et de motivation

Consulter l'infographie sur les cadeaux d'affaires