Mon compte Devenir membre Newsletters

50e Concours national de la commercialisation

Publié le par

Le 50e Concours national de la commercialisation, organisé par l'association des DCF, portera sur le cas réel de la Caisse d'Épargne, partenaire de l'édition 2011.

Épreuve écrite du CNC 2010, à l'ESCP de Pau.

Épreuve écrite du CNC 2010, à l'ESCP de Pau.

Cette année, les 10 000 étudiants participant au Concours national de la commercialisation plancheront sur une problématique concrète : celle de la Caisse d'Épargne. En effet, pour la 50e édition de cette épreuve, la banque s'est associée aux organisateurs : l'association des Dirigeants commerciaux de France (DCF).

Isabelle Brouté, directrice du marché entreprises de la Caisse d'Épargne, explique que la banque entend profiter de « cette opportunité de communiquer auprès de milliers de jeunes, qu'ils soient clients ou futurs clients, tant particuliers que professionnels et, pour certains, futurs collaborateurs ». En effet, chaque année, la banque transforme 30 à 50 % des stages et alternances en emplois, majoritairement pour des postes commerciaux.

Le concours se déroulera le jeudi 31 mars prochain, sous l'égide des ministères de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Deux catégories seront représentées : les bac + 2/3 et les bac + 4/5. Chacun devra passer la première épreuve écrite de quatre heures, suivie d'une épreuve oral. À l'issue de sélections régionales puis nationales, un grand oral aura lieu le 7 octobre à Paris, au cours duquel six finalistes présenteront leurs conclusions sur le cas Caisse d'Épargne.

Jacques Benn, président national des DCF, souligne la signification que revêt cet événement : « Nous sommes particulièrement attentifs à l’orientation et à l’accompagnement des jeunes, du collège à l’entrée dans la vie professionnelle. D’autant que les métiers de la fonction commerciale génèrent plusieurs milliers de nouveaux emplois, comme le rappellent régulièrement les analyses de Pôle emploi et de l’Apec. »