Mon compte Devenir membre Newsletters

Le Bourget se développe en tant qu'aéroport d'affaires

Publié le par

Le Bourget montre des signes de reprise de son trafic vols d'aviation d'affaires. Afin de confirmer cette tendance, l'aéroport parisien met toutes les chances de son côté.

Une progression de 3 % du trafic de vols d'aviation d'affaires entre 2009 et 2010, et + 5 % au premier trimestre 2011 par rapport à 2010, c'est bien. Mais ce n'est pas pour autant que l'aéroport de Paris-Le Bourget doit se reposer sur ses lauriers. Ainsi, Aéroports de Paris a engagé un programme de développement des activités portuaires, s'inscrivant dans le projet du Grand Paris, et visant à conforter le Bourget dans sa position de leader de l'aviation d'affaires européenne.

« Pour accompagner la croissance de l'aviation d'affaires et renforcer son attractivité, l'aéroport Paris-Le Bourget multiplie les projets. Tout d'abord en favorisant de nouvelles installations aéroportuaires et des services de qualité. Mais aussi en valorisant ses réserves foncières et en diversifiant ses activités », souligne Pierre Graff, p-dg d'Aéroports de Paris.

Ainsi, Paris-le Bourget prévoit l'aménagement d'installations aéroportuaires pour soutenir l'aviation d'affaires. Aéroports de Paris a décidé de mettre à disposition une surface totale de 24 000 m² pour accueillir les projets aéronautiques et l'implantation de terminaux privés. À l'horizon 2013, trois nouveaux opérateurs ont d'ores et déjà manifesté leur intention de s'implanter sur le Bourget : Comlux, Rizon Jet et X Jet. Unijet et Landmark, déjà présents sur le site, souhaitent, quant à eux, développer leurs installations.

L'aéroport souhaite également favoriser l'accueil d'entreprises, en rénovant d'ici la fin de l'année un espace de 12 000 m² dédié aux activités de PME-PMI, et en créant un villages d'entreprises de 15 000 m² pour des PME-PMI à vocation technologique.  

Autre nouveauté annoncée, la création d'un nouvel hôtel. Aéroports de Paris est en cours de négociation avec le groupe Ségur pour la construction d'un deuxième hôtel dans l'enceinte de l'aéroport, un Courtyard by Marriott de trois étoiles offrant 120 chambres. Il devrait ouvrir ses portes en juin 2013.

Enfin, l'aéroport projette de créer une nouvelle entrée dédiée à l'aviation d'affaires. Celle-ci déboucherait sur une esplanade paysagère, à proximité immédiate des terminaux privés et du futur hôtel, dans la zone centrale à l'Est de l'aéroport. Cet accès devrait également être inauguré en juin 2013.