Mon compte Devenir membre Newsletters

Point S renforce son réseau de distribution

Publié le par

Point S entame 2012 avec plusieurs résolutions, dont l'extension de son réseau en France et à l'international, ainsi qu'un recentrage sur ses clients et sa qualité de services. Un virage stratégique déjà amorcé.

Point S renforce son réseau de distribution

Les débuts d'année sont souvent synonymes de changement. C'est en effet le cas pour Point S. Le spécialiste de l'entretien automobile et des pneumatiques décide de renforcer son réseau par le recrutement de nouveaux points de vente.

En France, Point S souhaite passer de 430 à 460 points de vente d'ici à fin 2012. Concernant ces recrutements, trois axes sont privilégiés. Premièrement les spécialistes du pneumatique, sous enseigne ou non. Deuxièmement, Point S envisage de recruter des garagistes, centres autos, stations-service ou encore carrossiers. Enfin, Point S sera présent lors de salons professionnels comme Franchise Expo, propices à la rencontre de prospects créateurs d'affaires.

L'accent est également mis sur le renforcement de l'animation du réseau. Ainsi, trois responsables de région ont été recrutés, portant l'équipe à huit collaborateurs au total. Ces derniers sont en charge de répondre aux attentes techniques et commerciales des dirigeants des points de vente.

Autre changement notable : Point S ne compte plus Michelin ni aucune de ses filiales parmi ses marques fournisseur. De mauvaises relations entre les deux entités ont eu raison de leur partenariat. « Nous ne sommes pas définitivement fâchés, mais nous ne passerons plus commande directement chez Michelin pour le moment », explique Christophe Rollet, directeur général de l'enseigne. Toutefois, les points de vente le souhaitant peuvent toujours se fournir via les plateformes internet de grossistes. 

Par ailleurs, afin de renforcer la qualité de services du réseau, Point S prévoit de mettre en place le Challenge Qualité Service. Chaque point de vente recevra deux visites mystères par an. Ces rendez-vous incognitos, effectués par un prestataire spécialisé, permettront d'évaluer la capacité des points de vente à accueillir et à répondre aux clients, ainsi qu'à établir des devis. « Ces visites mystères sont un bon moyen de gérer notre réseau, et de s'assurer que chacun de ses membres représente correctement notre enseigne. Dans le cas contraire, les efforts pourront être concentrés sur les axes à améliorer », explique Christophe Rollet. Ce dernier est allé au bout de sa démarche en proposant à ses concurrents d'instaurer un baromètre commun à partir de ces visites mystères, le but étant d'établir un classement des points de vente et d'harmoniser les pratiques. Un consensus est donc né entre six spécialistes, dont Vulco et Euromaster. 

Enfin, les objectifs sont à la hausse au niveau international, avec la prévision de se développer aux États-Unis, en Turquie et en Norvège, pays d'implantation de 2011. « Nous envisageons par ailleurs d'investir d'autres pays au cours de l'année », prévient Christophe Rollet.