Mon compte Devenir membre Newsletters

Active Circle lance son programme partenaires

Publié le par

Afin d'accélérer sa croissance à l'international, Active Circle, éditeur de solutions de stockage et d'archivage, entame le recrutement de partenaires dans la région EMEA.

Active Circle, éditeur de solutions de stockage et d’archivage pour les entreprises gérant de grands volumes de données, poursuit son développement à l'international. Pour cela, l'éditeur lance son programme partenaires dans la zone EMEA et prévoit de recruter un partenaire par pays, «pour ne pas créer de tensions au sein de notre réseau», explique Philippe Boyon, directeur marketing et business développement d’Active Circle.

La société recherche des intégrateurs justifiant d’une bonne connaissance de l’industrie du broadcast et de solides compétences en matière d’archivage de données. Cette annonce fait suite au succès de la politique de recrutement de partenaires réalisée en France et en Belgique. «Nous proposons une solution compétitive et un solide programme de partenariat. Notre produit se démarque des autres offres d’archivage du marché par sa flexibilité et sa compatibilité avec tous les équipements hardware. Nous proposons une offre permettant de déployer des solutions d’archivage plus capacitives et plus évolutives pour une tarification très compétitive», détaille Philippe Boyon.

Pour garantir le succès de son programme de partenariat, Active Circle propose des formations techniques gratuites, différents outils marketing et commerciaux et un support avant-vente actif. Ce nouveau programme de partenariats permettra à Active Circle d’accélérer sa croissance dans les régions EMEA et Asie. «C’est une bonne année pour la thématique de l’archivage. Quelques années après le passage au numérique, les professionnels du broadcast et de la postproduction doivent gérer et archiver des fonds numériques de plus en plus importants. Nous sommes donc fortement sollicités pour les accompagner dans leurs projets. Notre programme de partenariat à l’international nous permettra de répondre à ces opportunités», conclut Philippe Boyon.