Mon compte Devenir membre Newsletters

35 heures, la pilule reste amère pour bon nombre de PME

Publié le par

Seules 40 % des PME françaises sont passées aux 35 heures et la moitié de celles qui ont franchi le pas l'ont fait sans embaucher, révèle une étude de BNP Paribas Lease Groupe,

La pilule des 35 heures ne passe décidément pas auprès des PME. Seules 40% d'entre elles sont passées aux 35 heures et 66% des dirigeants qui ont les appliquées les jugent négativement. C'est ce que révèle l'enquête réalisée par BNP Paribas Lease Groupe, auprès d'un échantillon représentatif de 105000 PME de 6 à 200 salariés. Autre constat, seules 29% des PME soutenues par les aides gouvernementales ont anticipé le délai d'application de la loi. Par ailleurs, l'objectif premier des 35 heures, qui était de favoriser l'embauche, ne semble pas atteint. En effet, 48% des PME qui ont adopté les 35 heures ont préféré augmenter leur productivité plutôt que d'embaucher pour compenser les heures perdues, et seuls 18% seulement des patrons qui doivent encore passer aux 35 heures envisagent d'en profiter pour étoffer leurs effectifs.