Mon compte Devenir membre Newsletters

Les cadres restent connectés à leur entreprise en vacances et même aux toilettes...

Publié le par

En clientèle, dans les transports ou dans leur voiture, dans leur lit ou aux toilettes, pendant leurs loisirs ou en congés... Les cadres français sont devenus accros à leurs données professionnelles. Merci aux smartphones et tablettes qui révolutionnent irrémédiablement les usages.

FOTOLIA_32216219_SUBSCRIPTION_XL

FOTOLIA_32216219_SUBSCRIPTION_XL

On s'en doutait, la généralisation de l'usage des smartphones et autres tablettes rend la frontière entre vie privée et vie professionnelle de plus en plus poreuse. Les résultats de l'enquête menée par des spécialistes de la mobilité Roambi et Zebaz auprès de 1 300 patrons et cadres français sont édifiants à cet égard : 93 % des décideurs interrogés déclarent avoir déjà consulté ou avoir eu besoin de leurs données professionnelles durant leurs congés, dont 58,7 % souvent et 34,6 % occasionnellement.

Les données professionnelles les accompagnent désormais même dans les endroits les plus intimes (le lit pour 51 % des sondés) ou incongrus (les toilettes pour 35 %). Ils y accèdent également dans des endroits moins insolites comme chez un client pour 88 %, mais aussi au restaurant ou dans un bar (78 %). Plus inquiétant, les cadres interrogés sont 82 % à consulter ces infos souvent ou occasionnellement dans leur voiture, sans doute à la faveur des embouteillages et autres feux rouge... De même, 72 % ne regardent la télévision que d'un oeil.

PC de bureau et téléphone fixe "has been"

Cette immixtion du travail dans les tranches de vie privée est bien entendue portée par l'ergonomie et la "convivialité" des nouveaux appareils nomades. Additionnés, smartphone et tablette (47 %) signent la victoire des "devices mobiles" sur l'ordinateur portable. Interrogés sur l'outil de travail le plus indispensable à leur performance, les cadres français placent l'ordinateur portable au coude à coude avec leur Smartphone (44,8 % vs 38,9 %). Pourtant encore émergente, la tablette est déjà le premier outil de productivité pour 8,1 % des cadres ! L'enquête confirme sans surprise que le PC de bureau, le téléphone fixe et le fax appartiennent au passé, avec respectivement 7,8 %, 0,4 % et 0 % des suffrages.