Mon compte Devenir membre Newsletters

Autodesk certifie ses revendeurs par métier

Publié le par

L'éditeur de logiciels pour l'animation, la conception et la visualisation 3D Autodesk vient de revoir le système de certification de ses revendeurs. L'objectif: vendre plus de produits sur des marchés verticaux.

Un contrat VAR (Value added resailers) de trois ans. Tel est l'unique lien entre Autodesk et ses 80 revendeurs depuis le 1er février. Ces derniers étaient jusqu'alors repartis en "partenaires autorisés" (AAR) et en "system center" (ASC). Autodesk a donc défini trois secteurs d'activités pour lesquels il a créé des produits dédiés: l'architecture et la construction, les infrastructures (génie civile et systèmes géographiques) et l'industrie manufacturière. Prévenus depuis le mois d'octobre, les revendeurs ont eu le temps de se préparer à ces évolutions. Ils sont maintenant certifiés, pour la plupart, dans les trois métiers définis précédemment. Il s'agit également pour le fabricant de logiciels de séduire de nouveaux revendeurs. Dans la foulée, Autodesk a lancé, en avril, de nouvelles versions de ses solutions destinées à l'industrie manufacturière. «L'approche d'Autodesk vis-à-vis de la gestion du cycle de vie du produit (PLM), permet aux clients de réduirele temps de conception et le nombre d'erreurs. En simplifiant le processus de conception, la gestion du cycle de vie du produit et la collaboration avec les sous-traitants et les fournisseurs, nous permettons aux clients d'améliorer leur productivité et leur efficacité», explique-t-on chez Autodesk.