Mon compte Devenir membre Newsletters

Bacou-Dalloz change de nom et élargit son réseau de distribution

Publié le par

Bacou-Dalloz devient Sperian Protection et accroît sa présence commerciale en France en intégrant un nouveau type de distributeurs tels que les négoces de matériaux de construction.

Bacou-Dalloz est mort. Vive Sperian Protection. Depuis le 20 août dernier, la marque, fruit de la fusion de deux entreprises familiales, en 2001, a changé d'identité. Il s'agissait, pour le spécialiste des équipements de protection individuelle, de se doter d'une image plus internationale. À la suite de la création de cette nouvelle identité, Sperian Protection souhaite opérer un réaménagement de l'architecture de ses marques, comptant aujourd'hui quelque quarante-deux griffes différentes dans son portefeuille. « Nous envisageons de mettre l'accent sur quelques marques afin de doper leur efficacité », assure Gérard Brochon, vice-président de la division commerciale France chez Bacou-Dalloz, qui prévoit de lancer ce projet dès le mois de septembre. L'année 2007 avait déjà vu la réalisation d'un nouveau chantier pour l'industriel : la conquête des négoces de matériaux de construction, soit une centaine de nouveaux points de vente. Au départ focalisé sur son propre réseau de boutiques, Bacou-Dalloz a ainsi auguré, depuis quatre ans, une stratégie d'implantation dans divers circuits de distribution : des négoces en protections individuelles, en fournitures industrielles ainsi que des segments verticaux ciblant certains corps de métier. « Cette approche sectorielle de nos clients nous permet de toucher de nouveaux segments de marché et d'étendre notre réseau de distribution aux secteurs des services tels que les transports ou la logistique et de ne pas nous cantonner aux industries », précise Gérard Brochon.