Mon compte Devenir membre Newsletters

Booster Academy recrute et forme vos commerciaux

Publié le par

Une grille pour mesurer le niveau de départ des commerciaux, des séances d'e-learning et un coaching rapproché : voici les ingrédients de la formule pédagogique proposée par Booster Academy.

Booster Academy vient d’ouvrir son premier centre pédagogique à Paris, près de la gare Saint-Lazare. Un lieu où l’on forme aux techniques commerciales et au pilotage des ventes avec une approche par niveaux de compétences. « Non seulement le niveau des candidats est mesuré au départ comme on le fait avec le toeic et toefl pour l’anglais, explique Evelyne Platnic Cohen, directrice de Booster Academy. On utilise pour cela des tests, des entretiens de ventes en simulation et l’enregistrement de rendez-vous. Mais par la suite, chaque niveau atteint est validé et permet le passage au niveau suivant ».

Le dispositif comprend 12 niveaux, allant du métier de la relation client à celui de vendeurs grands comptes, en passant par la vente B to C et B to B. En fonction de son niveau de départ et du niveau qu’il doit atteindre, le collaborateur va donc suivre un parcours, ponctué de différents niveaux. Il se fait dans le centre ou bien sur son lieu de travail, via des séances d’e-learning de 30 minutes (4 heures par niveau sous forme de quizz et vidéos) complétées par 4 heures d’entraînement avec un coach. « On peut passer deux à trois niveaux par ans, pas plus », indique Evelyne Platnic Cohen. Booster Academy s’adresse aux entreprises qui veulent former leurs collaborateurs. Mais aussi, et c’est plus original, à celles qui veulent en recruter. « Dans ce cas, nous nous chargeons du sourcing, du recrutement et de la formation des candidats. Et nous les amenons, à travers notre centre d’entraînement, au niveau qui a été défini avec l’entreprise », précise Evelyne Platnic Cohen. Le coût ? Il faut compter 1 000 à 3 000 euros pour l’offre recrutement et en moyenne 2 000 euros par an, pour la formation d’un collaborateur. Booster Academy prévoit l’ouverture de 6 nouveaux centres d’ici à 2010 à Paris et en province.