Mon compte Devenir membre Newsletters

Brother France se dote d’une cellule de télévente

Publié le par

Opérationnelle depuis début janvier, l’équipe de quatre téléconseillers de Brother France se compose de commerciaux supplétifs implantés dans les locaux même du spécialiste de l’impression.

« Être au plus proche de nos revendeurs ». Tel est le credo d’Agnès Van de Walle, directrice commerciale de Brother France qui réalise la totalité de ses ventes via un réseau de distribution indirecte. C’est pour développer cette proximité que le spécialiste de l’impression vient de créer une cellule de télémarketing composée de quatre vendeurs aujourd’hui mais dont les rangs devraient grossir au cours de l’année. « La majeure partie de notre clientèle est constituée de TPE et de PME, explique Agnès Van de Walle, en conséquence notre réseau de distribution est très épars, d’où la création de cette force de vente sédentaire qui assure le lien avec les revendeurs en termes d’informations commerciales, de suivi clients, etc. » Une nouvelle équipe donc qui vient en renfort des 40 vendeurs terrain du fournisseur. Brother a, pour ce faire, fait appel à une force de vente externalisée, managée par la société Fym Action. Les trois télévendeurs et leur manager, installés dans les locaux de Brother à Roissy en région parisienne, disposent chacun d’un fichier de 200 à 250 clients, fourni par les responsables d’agences en province. Chaque fichier réunit des clients répartis par zone géographique et ce, en huit régions distinctes. Leur mission ? Mener des opérations de prospection et des actions «coup de poing», effectuées alors sur d’autres fichiers. «La cellule relaie par exemple des opérations ponctuelle comme notre action de fidélisation organisée en février. Après l’envoi d’un mailing à 1 200 revendeurs, chaque revendeur ciblé a ainsi pu être relancé par téléphone. Résultat : 100 % de réinscription au programme !», s’enthousiasme Agnès Van de Walle. Côté objectifs, chaque télévendeur, est tenu d’obtenir 18 à 20 contacts argumentés par jour sur sa propre liste de revendeurs et 40 à 50 contacts lors des opérations «coup de poing». « Grâce à cette cellule de télémarketing, nous pouvons désormais relancer les revendeurs à tout moment, les sonder sur notre offre et faire preuve d’une grande réactivité », conclut Agnès Van de Walle.