Mon compte Devenir membre Newsletters

Citroën Business relève le défi écologique et répond aux attentes des professionnels

Publié le par

Le 11 mai, Citroën Business a réuni plus de 400 clients professionnels français pour leur présenter son engagement écologique, sa nouvelle organisation et sa dynamique commerciale.

Parce que les clients professionnels – grands comptes nationaux, internationaux et publics, loueurs courte et longue durée, artisans et commerçants – ont des attentes bien particulières, Citroën a lancé, fin 2008, Airdream Business, une gamme respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui, elle est composée de quatre familles de véhicules et de six silhouettes. « Ces véhicules offrent un taux d’émission de CO2 inférieur ou égal à 140 g/km avec TVS (taxe sur les véhicules de société) diminuée », revendique-t-on chez Citroën. Sous la responsabilité d’Arnaud de Lamothe, Citroën Business France, est à la fois une organisation et une offre de produits et de services pour répondre aux besoins des clients professionnels. Citroën Business s’appuie sur une fonction commerciale et de support.
Premier contact avec les clients et les prospects, la fonction commerciale est composée : d’une équipe de vente dédiée aux loueurs courte et longue durée, de deux équipes de vente se consacrant aux grands comptes nationaux, internationaux et publics, et enfin d’une équipe de délégués sociétés dont la mission est d'aider à la négociation et à l'animation des ventes sociétés réalisées par le réseau Citroën.
En lien régulier avec les clients, la fonction support, quant à elle, dispose d’une équipe back office au service des clients grands comptes, d’une équipe après vente et d’une équipe regroupant la gestion, le marketing et la communication.
Par ailleurs, la création de Business Centers au sein du réseau montre la dynamique de la marque dans le b to b. L’objectif est d'avoir entre 150 et 200 Business Centers d’ici la fin de l’année en France.
Deuxième marque sur le marché des ventes aux sociétés (hors location courte durée), Citroën affiche une pénétration de 19 % à fin avril 2009, soit une hausse de 2,4 points. « Ces bons résultats s’inscrivent dans la tendance de l’année 2008 : les ventes aux sociétés de la marque avait, en effet, progressé de 10 % par rapport à 2007 pour atteindre 17,5 % de part de marché à fin 2008 », déclare-t-on chez Citroën.