Mon compte Devenir membre Newsletters

Communication mobile : les fournisseurs se frottent les mains

Publié le par

Le marché français de la communication professionnelle mobile devrait représenter 4,6 milliards d'euros en 2004. Une manne pour les fournisseurs de matériels informatiques et télécoms.

Dans trois ans, tous les salariés nomades seront dotés d'un équipement leur permettant de communiquer avec la voix, les données, l'Internet et les services avancés. C'est ce que révèle une étude réalisée par le cabinet de conseil, Cesmo Consulting sur les solutions mobiles en entreprise. Une perspective qui augure de lendemains prometteurs pour les fournisseurs informatiques et télécoms, puisque l'étude estime qu'en 2004, le marché français des données représentera 4,6 milliards d'euros contre 1840 millions en 2001. En revanche, les entreprises commencent déjà à grincer des dents côté finances. Car selon le cabinet d'études, il faudra rajouter au coût du terminal, les frais de connexion au réseau, les unités de remplacement, les logiciels, l'intégration, sans compter le support, technique et la formation soit 35% du budget de la solution. D'ailleurs, au niveau de la connexion, un premier antagonisme voit déjà le jour. En effet, les débits disponibles grâce au GPRS devraient bientôt être quatre fois supérieurs aux débits proposés par le réseau GSM. Une hausse qui modifie le mode de tarification des opérateurs qui choisissent de plus en plus de facturer le volume de données plutôt que le temps de communication, en lançant des offres forfait comprenant l'accès avec un nombre de mégaoctets compris par mois … Au grand désarroi des entreprises qui préfèrent un paiement à l'usage.