Mon compte Devenir membre Newsletters

Daydream fournit des forces commerciales au secteur bancaire

Publié le par

Très touché par les départs à la retraite, le secteur bancaire doit recruter 30 000 à 40 000 collaborateurs par an. Consciente de ce besoin, la société Daydream Sales Force, spécialisée dans l'externalisation des forces de vente B to B propose une offre sectorielle.

Vous êtes directeur commercial d'un établissement bancaire et faites face depuis peu à un manque de commerciaux ? Vous vous lancez sur un nouveau marché B to B et ne savez pas à qui le confier ? Daydream Sales Force semble avoir la solution à vos problèmes. Le spécialiste de l'externalisation de forces de vente en B to B vient en effet de créer l'entité Daydream Finance. Sa vocation ? Mettre à disposition des grands groupes du secteur de la banque, de la finance et de l'assurance, des équipes dédiées dont le rôle est d'assurer le développement commercial de nouveaux produits financiers. Les forces de vente proposées par le prestataire sont composées de diplômés de grandes écoles de commerce, de MBA de gestion ou de finance. «Nous mettons sur pied une équipe opérationnelle qui se charge de la prospection et de la promotion des nouvelles offres», explique Guillaume Rendu, président de Daydream Sales Force. Les coûts des prestations varient selon différents critères : le profil du chargé d'affaires, l'objet et la durée de la mission. Il faut compter entre 18 000 et 22 000 € HT par mois pour un chargé d'affaires Banque/Finance (avec ou sans expérience). Ce coût inclue la prestation d'un manager Daydream à hauteur de 20 % de son temps. Les missions varient entre 4 et 28 mois. Daydream Finance compte aujourd'hui six chargés d'affaires sur le terrain. Renseignements : http://www.daydream-finance.com/