Mon compte Devenir membre Newsletters

E-Europe : peut encore mieux faire

Publié le par

La France reste à la traîne en matière de nombre de ménages connectés à Internet et est tout juste dans la moyenne pour ce qui concerne l’e-commerce. C’est ce qui ressort d’un rapport de la commission européenne.

La commission européenne vient de rendre public un rapport sur le plan d’action baptisé eEurope 2002 lancé en juin 2000 et qui avait pour objectif d’établir des objectifs ambitieux en matière d’utilisation des nouvelles technologies sur le Vieux Continent. De ce rapport, il ressort que les objectifs ont été presque tous atteints, mais que certains pays peuvent encore nettement mieux faire. C’est notamment le cas de la France, qui reste un peu à la traîne dans bien des domaines. Ainsi, entre mars 2000 et novembre 2002, l’utilisation d’Internet est passé de 18 à 42% dans les ménages européens. Mais cette proportion est plus faible chez nous, puisque ce taux de diffusion s’établit à 36%. De même, si le commerce électronique a progressé (23% des internautes européens ont effectué des achats en ligne en 2002 contre 18,5% en 2000), la France se situe aujourd’hui tout juste dans la moyenne européenne. C’est en Grande-Bretagne que le commerce électronique est le plus entré dans les moeurs (près de 40% des internautes achètent sur le Web). L’Europe a désormais pour objectif de doper l’e-commerce, notamment en améliorant la sécurité sur le Net. Pour y parvenir, la commission planche notamment sur une législation relative au spam, aux données personnelles et à l’information des e-consommateurs. Un texte qui devrait fixer un cadre strict pour les e-marchands, à même de rassurer les internautes.