Mon compte Devenir membre Newsletters

Egg ferme sa filiale française

Publié le par

La banque en ligne Egg n’a jamais été rentable en France. La maison mère britannique a donc décidé de fermer la filiale hexagonale dans le but, à terme, revendre au mieux l’ensemble du groupe.

La filiale française de la banque en ligne britannique Egg va fermer ses portes : c’est ce que vient d’annoncer sa maison mère. En France, Egg n’a, en effet, jamais été rentable. La banque était connue comme une figure de l’un des derniers sites de la bulle Internet spéculative du début de la décennie. Créée sur les décombres de Zebank, Egg France n’a jamais réussi à capter suffisamment de clients pour atteindre l’équilibre, alors qu'elle était rentable en Grande-Bretagne. La situation devenait intenable, car les pertes importantes de la filiale française avaient déstabilisé les comptes de l’ensemble du groupe. L’actionnaire majoritaire (le groupe d’assurances Prudential) qui souhaitait revendre ses parts de Egg, a donc décidé de fermer la filiale en France, afin de trouver un acheteur intéressé par un groupe qui réalise outre Manche plus de 20 millions d’euros de bénéfice net. L’activité en France va se poursuivre encore pendant 18 mois afin que la sortie du marché soit progressive pour les clients.