Mon compte Devenir membre Newsletters

Fonction commerciale : les salaires ont augmenté de 3,8 % en 2008

Publié le par

Les collaborateurs de la fonction commerciale ont bénéficié de hausses de salaires de 3,8 % en 2008, selon la toute dernière enquête Hewitt Maesina. La hausse avait plafonné à + 2,1 % l'an dernier.

Les collaborateurs, cadres ou non, de la fonction commerciale ont bénéficié, en 2008, d’une augmentation moyenne de leur salaire de 3,8 %. C’est ce que révèle la toute dernière enquête salaires de la fonction commerciale et marketing réalisée et publiée par les cabinets Hewitt et Maesina*. Selon les fonctions, les niveaux de rémunération sont les suivants : un directeur commercial émarge à 108,2 Keuros, un directeur national des ventes à 80,5 Keuros, un chef des ventes régional à 76,1 Keuros et un responsable grands comptes à 68,3 Keuros.

L’an dernier, la hausse moyenne des salaires dans la fonction commerciale s’était élevée à seulement 2,1 %. L’édition 2008 de cette enquête a mesuré le fixe perçu en 2008 et le variable versé en 2008 au titre de l’année 2007. Et le bon score obtenu cette année est à imputer, en premier lieu, au variable : « L’année 2007 a été bonne. Les managers, cadres et équipes commerciales ont bien atteint leurs objectifs et perçu un bon niveau de rémunération variable », explique Jean-Michel Azzi, P-dg de Maesina. Ce chiffre de 3,8 % varie selon le niveau de responsabilité : ainsi les dirigeants ont vu leur salaire augmenter de 3,5 %, les managers de 4,5 % et leurs équipes de 3,4 %.

Il masque également des variations selon les secteurs d’activité : en tête on trouve la pharmacie ainsi que l’hygiène et la cosmétique. En dernier, la distribution ou les services non financiers, comme le transport ou le tourisme. À titre de comparaison, les collaborateurs de la fonction marketing ont enregistré une hausse de leur salaire de 4,4 %. Pour 2009, les DRH prévoyaient, avant l’été, une hausse des salaires d’environ 3,5 %. Mais c’était avant la rentrée…

* L’enquête Maesina Hewitt a sondé les DRH de 240 entreprises représentant 7 500 collaborateurs aux fonctions commerciale et marketing. L’étude se concentre sur les collaborateurs n’ayant pas changé de fonction au cours de l’année et exclut par conséquent les augmentations liées à des changements de fonctions et de responsabilités.