Recherche
Se connecter

Guilbert devient Office Dépôt Solutions

Publié par le

Le spécialiste de la fourniture de bureau, Guilbert, est aujourd'hui rebaptisé Office Dépôt Business Solutions. Intégré au sein du groupe Office Dépôt en 2003, Guilbert amorce une nouvelle page de la vie de l'entreprise.

  • Imprimer
Guilbert est mort. Vive Office Dépôt Solutions. Pour gagner en performance en interne et vis-à-vis de ses clients, le groupe Office Dépôt vient de faire évoluer la marque Guilbert. Cette dernière se dénomme donc à présent Office Dépôt Solutions et représente, jusqu'à ce jour, la moitié du chiffre d'affaires du groupe. Elle s'appuie sur quatre canaux de distribution que sont ses magasins, sa force de vente, son catalogue de vente à distance et son site Web. « Grâce à ce changement de nom, nous renforçons la puissance de notre maillage et sommes en mesure de renforcer notre position de leader sur le marché », explique Michel Milcent, directeur général du groupe Office Dépôt France. Et Sacha Tikhomiroff, directeur général Office Dépôt Business Solutions France, d'ajouter : «Nous accroissons notre potentiel international en offrant davantage de lisibilité aux grands comptes internationaux. Nous nous rapprochons aussi de nos clients français en multipliant les occasions de visibilité. Notre ambition est claire : faire progresser notre part de marché de près d'un quart à près d'un tiers.» Pour y parvenir, Office Dépôt Business Solutions s'appuiera désormais sur l'accélération des synergies internes du groupe : achats, processus, offres ou encore systèmes informatiques. Les premières promotions communes entre la force de vente (Office Dépôt Business Solutions) et les magasins (Office Dépôt) seront d'ailleurs proposées à très court terme. Le groupe se donne, qui plus est, la mission de changer le marché de la fourniture de bureau. « L'innovation est au cœur de notre stratégie. Nous souhaitons faire évoluer le marché d'une logique de la commande à une logique d'approvisionnement. Nous réfléchissons ainsi au concept de "neverending store" que nous avons mis en place aux Pays-Bas : un client paie un forfait pour ne plus se soucier de ses fournitures au quotidien. Nous allons chez lui et l'approvisionnons en continu en fonction de ses besoins », explique Sacha Tikhomiroff.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Pour en finir avec les techniques de vente !
Stratégies Commerciale
Pour en finir avec les techniques de vente !

Pour en finir avec les techniques de vente !

Par Frédéric Buchet

Est-ce que la vente s'apprend ? Derrière cette question, il y a celle de l'inné et de l'acquis. 10% des individus auraient la fibre commerciale [...]

La vente complexe : un pléonasme ?
Stratégies Commerciale
La vente complexe : un pléonasme ?

La vente complexe : un pléonasme ?

Par Frédéric Buchet

La vente complexe semble constituer une discipline à part. Des ouvrages entiers y sont consacrés. Mais dans la réalité, toute vente n'est-elle [...]