Mon compte Devenir membre Newsletters

Ibahn lance une offensive sur le marché français

Publié le par

Ségolène Chambrier vient d'être nommée directrice commerciale d'Ibahn en France. Elle a embauché dans la foulée trois commerciaux dont un en charge du télémarketing avec la volonté de doper l'activité du spécialiste des services de nouvelles technologies dans les hôtels.

En France depuis deux ans sous le nom de "My services", le spécialiste des bornes de connexion Internet dans les halls d'hôtels Ibahn souhaite, à travers ses quatre nouvelles recrues, sa nouvelle directrice commerciale et ses trois commerciaux, accroître sa présence en France et, surtout, étendre son portefeuille de services. «Nous ciblons les hôtels 4 étoiles avec une clientèle particulièrement business et technophile, explique Ségolène Chambrier. Tous disposent aujourd'hui d'un accès Wifi sans être propriétaire de leur réseau. Notre offre consiste en un partage de revenus entre les hôtels et Ibahn.» La société a un marché potentiel de 400 hôtels en France. Elle cible notamment ceux comprenant des salles de conférences. «Les chaînes d'hôtels souhaitent de plus en plus harmoniser leurs offres. Nous créons avec eux des services comme une carte Mariott permettant une heure de connexion Internet dans tous les hôtels de la marque. Nous souhaitons surtout nous spécialiser dans les services liés aux conférences en assurant un soutien technologique total», confie Ségolène Chambrier qui assure, par exemple, pouvoir fournir 5000 adresses IP lors d'une conférence. Si Ibahn cible les hôtels, la société s'adresse également à des entreprises et les emmène dans les hôtels qu'elle a équipés! «L'investissement initial d'un hôtel est de 160 000 euros puis de 15 à 20 000 euros par an pour 15 salles de conférences et 200 chambres. Nous comptons acquérir une cinquantaine de nouveaux sites en 2006 et tout autant au premier semestre 2007 soit une moyenne de 100 sites d'au moins 100 chambres en un an», conclut la directrice commerciale.