Mon compte Devenir membre Newsletters

Impact des campagnes de marketing direct

Publié le par

Selon une étude Chordiant-Ipsos, 55% des consommateurs français avouent préférer le courrier comme mode de communication des campagnes de marketing direct.

Chordiant, spécialiste de la relation client, a rendu public les résultats d'une étude internationale réalisée le second semestre 2000 pour son compte par Ipsos sur un échantillon de 1000 personnes en France, en Allemagne, en Angleterre, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et en Australie. Cette étude, intitulée « Les pollueurs de boites aux lettres », avait pour objectif de mesurer l'impact des campagnes de marketing direct sur les consommateurs. Il en ressort que le courrier reste le premier moyen de communication souhaité par les consommateurs. Néanmoins, ils préféreraient moins de courrier et plus de contacts par téléphone et par e-mail. Le marketing direct utilise bien les moyens de contact les plus demandés par les consommateurs (première position : le courrier, deuxième position : le téléphone) mais pas dans les proportions souhaitées : en France par exemple, le courrier est utilisé dans plus de 85% des cas par les entreprises alors que les consommateurs le préféreraient uniquement dans 55% des cas. A noter que, selon l’Observatoire de La Poste, les dépenses publicitaires réalisées par mailing se sont élevées en janvier 2001, à 1,775 millions de francs soit une croissance de près de 9% par rapport à décembre 2000.