Mon compte Devenir membre Newsletters

Investissements records dans les actions de MD

Publié le par

Pas moins de 12 milliards d'euros en 2006 ont été consacrés au marketing direct par les annonceurs, selon l'UFMD.

Avec 12,3 milliards d'euros pour 2006, les investissements des entreprises dans le marketing direct n'ont jamais été aussi importants. C'est à l'occasion de la 11e édition du Salon du marketing direct, du e-commerce et de la vente à distance que l'Union française du marketing direct (UFMD) publie son étude annuelle “Les chiffres du marketing direct” pour l'année 2006. Désormais, le marketing direct représente près de 40% des dépenses publicitaires des annonceurs, contre un tiers au début des années 2000. Selon cette étude, les investissements publicitaires en marketing direct des entreprises ont progressé de 6,4% l'an dernier.
Les supports “papier” – mailings, catalogues et imprimés sans adresse – représentent plus de la moitié des dépenses en marketing direct (58%). Les dépenses en catalogues et mailings ont, eux, connu une progression de près de 1%, comparable à celle de l'année précédente. De son côté, le secteur des imprimés sans adresse continue de se stabiliser avec un maintien en volume (après un recul de plus de 7% en 2005) et une hausse de 1,4% des dépenses. Le marketing téléphonique enregistre, quant à lui, une progression de 6,6%, qui lui permet de maintenir son poids dans les dépenses en marketing direct autour de 7%. Internet, sans surprise, continue de s'imposer avec une croissance des investissements de 41% sur un an.
Le marketing direct représente désormais près d'un quart des investissements publicitaires dans la presse, la radio et la télévision. A l'instar des années précédentes, la progression des investissements de marketing direct touche plus particulièrement la radio (+18%) et la télévision (+15%). En trois ans, les investissements en télévision ont ainsi bondi de 75%.