Mon compte Devenir membre Newsletters

L’Apec confirme de petits signes de reprise

Publié le par

Le premier trimestre 2004 n’a pas été marqué par une hausse importante des embauches chez les cadres. Mais les signes avant-coureurs d’une reprise plus marquée sont perceptibles, indique l’Apec.

Les premiers chiffres 2004 de l’Apec (l’Association pour l'emploi des cadres) ne témoignent pas d’une franche embellie sur le front des recrutements. Pour autant, tout n’est pas sombre dans le dernier rapport de l’Apec. Les prévisions d’embauches pour le deuxième trimestre réaffirment une tendance à la croissance : 43 % des entreprises prévoient de recruter des cadres au cours du deuxième trimestre, contre 40 % un an auparavant. Autre motif de satisfaction : l’écart entre les intentions et les réalisations d’embauches s'est réduit au fil du temps. Reste que tous les secteurs d’activité ne bénéficient pas de ces petits signes de reprise. Le secteur des services continue de se distinguer par le volume d’offres d’emploi généré, mais en terme de réalisation, c’est le secteur du conseil (informatique, audit-conseil, juridique, d'ingénierie, publicité) qui a créé le plus d’emplois. Pour les autres secteurs, en particulier dans la banque-assurance, les métiers du commerce et le transport, l’évolution est en revanche plutôt à la baisse. Sur un plan plus fonctionnel, l’Apec a analysé les volumes d’offres d’emploi publiées par son intermédiaire. Sont toujours orientées à la hausse les offres issues de l’informatique (+30 %), de la communication et création (+30 %), du marketing et commercial (+26 %) et des services techniques (+22 %).