Mon compte Devenir membre Newsletters

L’e-commerce américain approche de la maturité

Publié le par

Aux Etats-Unis, l’e-commerce entre pas à pas dans les moeurs. C’est, en tout cas, ce que tend à démontrer une étude menée conjointement par le Boston Consulting Group et Forrester Research.

Pour déclencher une commande, les sites marchands ont dépensé 12 dollars en 2001, contre 20 dollars en 2000. Mieux : les coûts d’acquisition par client ont diminué de moitié, passant de 29 dollars en 2000 à 14 en 2001. Le phénomène est d’autant plus intéressant qu’il se double d’une montée en puissance de la fidélité des clients, sur le Net. Selon Shop.org, plus de la moitié du chiffre d’affaires des sites marchands américains provient de clients ayant déjà passé commande au cours de l’année. Autre donnée éloquente : le taux de transformation enregistré par ces sites a grimpé : il passe de 2,2% en 2000 à 3,1% en 2001. C’est encore peu, mais cela pourrait représenter beaucoup, à terme, au regard du trafic considérable que génère le Web. Des coûts marketing en chute libre et des clients qui prennent le chemin de la fidélité : aux Etats-Unis, l’e-commerce donne quelques signes de maturité. Une tendance qui pourrait toucher aussi le Vieux Continent. Et, entre-temps, encourager les e-marchands européens.