Mon compte Devenir membre Newsletters

L'écran innovant de Supertec part à la conquête de nouveaux marchés

Publié le par

Le présentoir intelligent s'associe à de nouveaux distributeurs pour accroître son portefeuille clients dans le secteur de la banque, l'informatique et l'agroalimentaire.

L'écran innovant de Supertec part à la conquête de nouveaux marchés

L’écran intelligent de Supertec installé près d’un linéaire permet au client d’obtenir des données complémentaires sur le produit dès sa prise en main. L’enjeu ? « Inciter le client à aller au bout de l’acte d’achat, qui souvent avorte faute d’informations ou de vendeur à disposition. Les enseignes, telles que la Fnac ou Nokia, qui se sont munies de ces présentoirs intelligents ont vu leurs volumes de vente progresser de 15 à 25 % », indique le fondateur de Supertec.
L’aspect innovant de l’outil n’est pas négligeable dans la mesure où « l’industriel peut optimiser la connaissance de sa cible grâce à la lentille et au système de reconnaissance du visage dont est doté le présentoir. Ce dernier renseigne une base de données sur le sexe et la tranche d’âge du consommateur ».

On comprend pourquoi, dès 2008, 12 nouveaux clients grands comptes viendront grossir le portefeuille de Supertec. Parmi eux, SFR, qui, dès le mois de mars 2008, s’équipera de l’innovation Supertec sur les stands des 50 grandes surfaces où l’opérateur de téléphonie mobile sera présent. Quatre commerciaux basés à Grenoble vendent l’écran innovant. D’ici à quelques semaines, trois autres seront recrutés pour animer un réseau de distributeurs, constitués entre autres d’IBM et de CapGemini. Ces derniers complèteront l’écran Supertec avec des contenus visuels adaptés et proposeront le produit à leurs clients.

« Notre stratégie commerciale via ces réseaux de distributeurs vise à réduire les cycles de vente », souligne Frédéric Serre. Une initiative qui devrait générer 1 million d’euros supplémentaires au chiffre d’affaires.
Le déploiement d’un présentoir intelligent varie entre 5 000 et 10 000 euros, soit environ 150 euros à 250 euros mensuels.

Mot clés :