Mon compte Devenir membre Newsletters

L’effectif cadre a augmenté en 2002

Publié le par

En dépit d’un climat d’incertitude, l’emploi cadre s’est bien porté en 2002. Entre les promotions internes, les recrutement et les départs, 50 000 postes de cadres ont été créés.

En 2002, l’évolution de l’emploi cadre a été meilleur que prévu. Selon le Panel Apec France, 50 000 emplois cadre ont été crées en dépit d’un climat d’incertitude. Le nombre de recrutement s’est établi à 159 000, un niveau plus élevé que ce que prévoyait l’Apec il y a un an : l’association pour l’emploi des cadres annonçait alors un chiffre compris entre 150 000 et 155 000 recrutements. A l’inverse, les promotions internes ont eu du mal à décoller : l’Apec en enregistre 58 000, alors qu’elle en prévoyait entre 75 000 et 79 000. Les démissions, licenciements et départs à la retraite se sont, de leur côté, établis à 167 000, en recul de 3% par rapport à 2001. L’effectif cadre a finalement augmenté de 2%. Pour la deuxième année consécutive, la fonction commerciale est arrivée en tête des postes recherchés avec, comme en 2001, pas moins de 23% des postes pourvus. Pour 2003, l’Apec prévoit un niveau de recrutement à la baisse (entre 135 000 et 149 000, soit – 11%), et des promotions internes qui pourraient être comprises entre 56 500 et 62500. « La baisse des recrutements devrait à nouveau affecter les jeunes diplômés, le secteur des services et la totalité des fonctions », indique l’Apec.