Mon compte Devenir membre Newsletters

L'innovation concerne toute l'entreprise

Publié le par

Celerant Consulting, cabinet international de conseil en management, spécialisé dans la mise en œuvre des stratégies d'entreprise, vient de réaliser, en partenariat avec TNS Gallup, une étude qualitative sur l'innovation. 50 responsables Innovation issus d'entreprises d'Europe du Nord ont donné leur perception du sujet et les éventuelles barrières qui freinent ou annulent un projet innovant.

Les entreprises nord-européennes ont deux principales préoccupations : assurer leur croissance et garder une position de leader. Pour elles, –et ce, tous secteurs confondus – l'innovation est la solution qui garantit ces deux paramètres. D'ailleurs, l'enquête TNS Gallup, commandée par Celerant Consulting, démontre que l'enjeu se situe davantage dans l'exécution que dans la génération d'idées. L'innovation n'est plus alors seulement l'affaire des grands départements R&D, mais de toute l'entreprise.
75% des personnes interrogées qualifient de très forte la capacité de leur entreprise à innover. Pourtant elles reconnaissent rencontrer certaines difficultés dans la mise en œuvre. Les points qui demeurent critiques sont : le risque lié au projet est trop élevé, la valeur dégagée par le projet est trop faible par rapport aux investissements, le délai d'exécution est trop long, le projet est trop éloigné du cœur de métier de l'entreprise et enfin, les problèmes environnementaux ou éthiques sousjacents. Les barrières au développement d'un projet Innovation peuvent être un manque d'information, de ressources (humaines et financières), de clarification des rôles et responsabilités de chacun, de compétences techniques, etc. Parmi ces freins, certains éléments sont cependant surmontables : la résistance au changement, les évolutions constantes du marché, le départ de certains leaders du projet, les différences culturelles, la reconnaissance interne, etc. Ces derniers ralentissent mais ne remettent pas en cause le projet.

Mais pour mener à bien un projet d'innovation, l'entreprise a de toute façon besoin d'une stratégie clairement identifiée, d'une organisation structurée et d'une bonne gestion des ressources. Des recettes qui marchent pour contourner les barrières. Les personnes interrogées, estimant que le problème majeur ne vient pas de la génération d'idées mais bien de la bonne exécution d'un projet d'innovation, disent avoir une vision claire des actions à mener. Pour ce faire, il convient tout d'abord de définir une stratégie d'innovation et de la partager en interne via un cahier des charges précis, un chiffrage des attentes, et un leadership fort pour obtenir l'adhésion de toute l'organisation. Ensuite, il s'agit de mettre en place un système efficace reposant sur la génération d'idées en adéquation avec la stratégie; sur une parfaite coordination entre les fonctions (R&D, Ventes et Marketing) et la hiérarchie, et sur la nomination d'acteurs de l'innovation à tous les niveaux de l'organisation pour partager rapidement l'information. Enfin, allouer les ressources humaines et financières au bons postes constitue la troisième étape. Il est également impératif de concentrer le temps, les meilleures compétences et le financement aux projets Innovation de l'entreprise.

Pour conclure, la recherche de nouvelles compétences, la formation, l'encouragement à innover et la reconnaissance des acteurs de l'innovation doivent s'inscrire dans la politique de ressources humaines de l'entreprise.