Mon compte Devenir membre Newsletters

L’intérêt du poste et la localisation de l’entreprise passent avant la rémunération

Publié le par

Si le salaire et le mode de rémunération font rêver les commerciaux en herbe, une fois en poste ils privilégient l’intérêt du poste et la localisation de l’entreprise.

88 % des commerciaux en postes, interrogés par Michael Page International et l’Idrac de Lyon (pôle d’enseignement supérieur commercial privé) dans le cadre d’une enquête* sur le métier de commercial, privilégient avant tout l’intérêt du poste, et 50 % d’entre eux la localisation de l’entreprise. On est loin de ce qui fait rêver les commerciaux en herbe : le salaire et le mode de rémunération. Ces mêmes commerciaux en poste aspirent d’ailleurs à un fixe important, ce qui témoigne de l’importance qu’a pour eux le confort et la qualité de vie. Là aussi, l’étude souligne l’écart qui existe entre professionnels et étudiants, ces derniers étant prêts à en démordre avec la vente et le monde de l’entreprise. Vision également différente en terme d’évolution de carrière : 62 % des commerciaux en postes ayant répondu à l’enquête aspirent à un poste de manager, alors que les commerciaux en herbe ne jurent que par le marketing. * Etude réalisée de novembre 2001 à janvier 2002 auprès de 50 commerciaux de la région Rhône-Alpes (dont 50 % ayant une expérience comprise entre un et cinq ans), 7 DRH et 7 directeurs commerciaux.