Recherche
Se connecter

La Banque Postale mise sur des partenariats commerciaux

Publié par le

Forte de ses bons résultats enregistrés au premier semestre 2007, la Banque Postale a choisi, pour se développer, de nouer différents partenariats avec la Matmut, la Société Générale ou encore CMP-Banque.

  • Imprimer

« Notre activité commerciale au premier semestre 2007 confirme notre dynamisme sur le marché de la banque de détail en France. Elle se caractérise notamment par la performance des activités d'assurance-vie et de prévoyance, la forte progression du crédit immobilier et l'accroissement régulier du nombre de clients actifs de la Banque », explique-t-on au sein de La Banque Postale.

Mais pour répondre aux enjeux de la banque de détail en France et accélérer son développement, La Banque Postale a choisi de nouer de nouveaux partenariats avec des acteurs du marché. Le premier du genre s'est fait en matière de crédits immobiliers avec la Matmut. Lancé à la mi-juin, ce test a permis d'accorder les premiers prêts « Matmut / La Banque Postale ». Cet accord est désormais généralisé à la France entière.

En matière monétique ensuite, La Banque Postale et la Société Générale envisagent de nouer un partenariat. Ce projet doit être prochainement soumis aux institutions représentatives du personnel de chacun des deux partenaires.

Par ailleurs, en matière de gestion d'actifs, La Banque Postale Asset Management (filiale de gestion de La Banque Postale) forme deux projets de sociétés filiales spécialisées : la première dans la “gestion structurée”, la seconde en partenariat avec Ofi Asset Management, dans l'incubation de jeunes sociétés de gestion. « Ces projets montrent notre volonté de nous positionner fortement dans le métier de la gestion d'actifs en proposant à notre clientèle des offres performantes et innovantes », explique-t-on encore à La Banque Postale.

Enfin, en matière de lutte contre l'exclusion bancaire, La Banque Postale et CMP-Banque, filiale bancaire du Crédit Municipal de Paris, ont décidé de nouer un partenariat commercial et financier, pour proposer ensemble une offre élargie et ainsi mieux servir leurs clients fragiles et modestes.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Pour en finir avec les techniques de vente !
Stratégies Commerciale
Pour en finir avec les techniques de vente !

Pour en finir avec les techniques de vente !

Par Frédéric Buchet

Est-ce que la vente s'apprend ? Derrière cette question, il y a celle de l'inné et de l'acquis. 10% des individus auraient la fibre commerciale [...]

La vente complexe : un pléonasme ?
Stratégies Commerciale
La vente complexe : un pléonasme ?

La vente complexe : un pléonasme ?

Par Frédéric Buchet

La vente complexe semble constituer une discipline à part. Des ouvrages entiers y sont consacrés. Mais dans la réalité, toute vente n'est-elle [...]