Mon compte Devenir membre Newsletters

La Poste veut intensifier son positionnement sur le marché du C to C

Publié le par

La Poste veut jouer une carte pratique en proposant des emballages adaptés aux nombreux vendeurs non professionnels du Net.

Avec un volume des échanges postaux en baisse de 5 à 10 % par an, La Poste veut s’appuyer, pour redynamiser son activité, sur l'e-commerce et plus particulièrement sur la vente de particulier à particulier. « La Poste veut devenir le maillon fort de l'e-commerce », ambitionne même Raymond Redding, directeur général délégué du groupe La Poste, directeur du courrier, lors d’une conférence de presse sur le Baromètre du C to C 2008. L’ultime étape d’une transaction en C to C – l’envoi des objets achetés – s’effectue le plus souvent par courrier. Et le secteur se porte bien : eBay, le numéro 1 du secteur, enregistre plus de 10 millions de visites mensuelles.

Face à des réseaux commerciaux de plus en plus atomisés, La Poste entend jouer un rôle auprès des acheteurs et vendeurs sur Internet, et « fluidifier l'e-commerce en offrant des emballages adaptés », explique Raymond Redding. A la mi-novembre, sera notamment lancé un emballage en carton recyclé en collaboration avec PriceMinister, deuxième site de commerce C to C en audience, avec 8,5 millions de visites par mois. Actuellement, les échanges entre particuliers représentent 3 % du chiffre d’affaires de La Poste. Le but : augmenter ce chiffre.

Par ailleurs, La Poste entend améliorer sa logistique de transports, dans un contexte de hausse des coûts du pétrole. L'entreprise teste actuellement les véhicules électriques.