Mon compte Devenir membre Newsletters

La fin des événements d'entreprise “tape-à-l'œil” ?

Publié le par

L'Association des agences de communication événementielle (Anaé) et Bedouk Meetings & Events Media ont interrogé les agences d'événements sur les perspectives 2009. L'heure est à la sobriété.

Le marché de l’événementiel reste très orienté sur la France. C’est le constat établi dans la 4e édition de l’étude menée par L’Association des agences de communication événementielle (Anaé) et par Bedouk Meetings & Events Media. Les événements se tenant en France se déroulent principalement dans la région Île-de-France. Les entreprises qui partent à l’étranger plébiscitent l’Espagne, les États-Unis et le Maroc.

L’étude souligne par ailleurs que les agences d’événements sont beaucoup moins optimistes pour l’avenir que l’an dernier, du fait d’annulations déjà enregistrées ou du manque de visibilité lié au contexte économique. La grande majorité des agences ne prévoit pas d’augmentation de chiffre d’affaires. Un tiers s’attend à une réduction du CA.

En matière de types d’événements identifiés pour 2009, les agences soulignent un intérêt croissant pour des sujets tels que la motivation des ventes et la gestion de crise. Les événements devraient donc être plus ciblés, plus professionnels, plus “humbles” et moins festifs. Un recentrage sur les destinations proches et en particulier la France est à prévoir.