Mon compte Devenir membre Newsletters

La fracture numérique selon l’INSEE

Publié le par

L’INSEE constate dans une étude que les internautes sont toujours des personnes diplômés et à fort pouvoir d’achat. Par rapport aux débuts du Web grand public il y a trois ans, le profil du surfeur ne change guère.

31,9% des Français de plus de 15 ans ont déjà utilisé Internet. C’est ce qui ressort d’une étude que l’INSEE vient de publier. Un chiffre qui paraît assez faible et qui s’explique par de très grandes disparités selon les tranches d’âge et les catégories socio-professionnelles. Ainsi, les ouvriers ne sont qu’un peu plus de 12% à avoir déjà surfé, tandis que les cadres sont plus de 76%, les diplômés de l’enseignement supérieur plus de 87%. Voilà qui montre que loin de s’être démocratisé comme on l’entend souvent, Internet reste un média pour lequel le niveau d’éducation et le niveau de vie sont des critères discriminants, ce qui accrédite la thèse d’une « fracture numérique » au sein de la population française. Par ailleurs, l’étude montre qu’il existe un effet « boule de neige » : plus on est habitué à surfer, plus on surfe. Ainsi, les personnes disposant d’un accès à domicile sont également celles qui se connectent le plus fréquemment en dehors de chez elles, dans un cyber café ou à leur travail. A noter enfin, que c’est au bureau que l’on surfe le plus : 43% des personnes disposant d’un accès au travail se connectent chaque jour. Ils ne sont que 35% à surfer quotidiennement depuis le domicile, preuve que le coût et la vitesse d’accès (gratuit et souvent à haut débit au travail) sont des facteurs essentiels au développement du Web.