Mon compte Devenir membre Newsletters

La qualité du management conditionne l'image des entreprises en tant qu'employeurs

Publié le par

Selon les résultats d'une étude Publicis Consultants - Ifop,: une mauvaise politique RH pèse négativement sur l'image globale d'une société.

Selon l’étude réalisée par l’Ifop pour Publicis Consultants auprès de 1 629 cadres du secteur privé en France, la « mauvaise politique de ressources humaines » est considérée comme une cause de dégradation de l’image globale des entreprises pour 42% des interviewés, les « mauvais résultats économiques et financiers » pour 29% seulement. Parmi les facteurs impactant la réputation des entreprises en tant qu'employeurs, les cadres sont avant tout attentifs à la qualité des relations humaines et du management (pour 65 % d’entre eux) et aux résultats économiques et financiers (42%), devant la responsabilité sociétale et environnementale (34%). Parmi les “bons élèves”, les cadres citent l’univers du luxe et de l’industrie (LVMH, L’Oréal, Saint-Gobain, Air Liquide ou encore Air France KLM) mais aussi des entreprises étrangères comme Toyota ou Volkswagen. Les entreprises de grande consommation sont mieux appréciées que les entreprises B to B et de services : les secteurs audit, conseil, ingénierie sont donc face à un vrai défi d’image en la matière. A l’inverse, les cadres français relèguent tout en bas des acteurs tels que Mc Donald’s, certaines entreprises para-publiques comme La Poste, la RATP, la SNCF et des entreprises marquées par une actualité récente préjudiciable comme Arcelor-Mittal ou la Société Générale.