Mon compte Devenir membre Newsletters

La rentabilité des réunions et des déplacements à l’étranger mis en cause

Publié le par

Les cadres Français estiment que seule la moitié de leurs déplacements à l’étranger pour rendez-vous professionnels serait absolument nécessaire

83% des cadres Allemand, Français et Anglais dénoncent l’inefficacité de certaines réunions traditionnelles en face à face, aussi bien à l’étranger qu’au sein des locaux de leur entreprise. C’est ce qui ressort d’une étude européenne conduite par le cabinet Dynamic Markets, à la demande de WebEx (spécialiste des services de réunions et conférences sur le web). Cette étude ciblait plus particulièrement les cadres Allemands, Français et Anglais des départements commerciaux et marketing d’entreprises de plus de 500 employés. D’après cette étude les cadres européens sont submergés de meeting. Ils participeraient en effet à 34 rendez-vous en face à face par mois. Sur ces rendez-vous mensuels, quinze sont internes à l’entreprise, dix-neuf se déroulent à l’extérieur, chez des clients, des partenaires ou dans les bureaux de filiales, et enfin quatre impliquent un déplacement à l’étranger. Les 303 cadres Allemands, Français et Anglais ayant participé à l’étude pensent que seulement 32% de leurs rendez-vous extérieurs impliquant un déplacement à l’étranger doivent absolument être organisés sous forme de rendez-vous en face à face.