Mon compte Devenir membre Newsletters

La vente directe sur la voie de la reconnaissance

Publié le par

Le secteur de la vente directe pèse lourd : près de 87 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans le monde selon la Fédération de la vente directe (FVD). Un chiffre qui mérite reconnaissance.

Ils sont 300 000 en France. Qui ? Les vendeurs à domicile indépendants (VDI) dont le secteur, la vente directe, représente 1,8 milliard d'euros selon la Seldia (The European direct selling association). C'est pourquoi la Fédération de la vente directe (FVD) poursuit sa quête de reconnaissance. 


* Source FVD - ** Source Seldia

Déjà en mai 2010 un accord avait été signé entre le gouvernement et la FVD, entraînant la reconnaissance du secteur et de la profession de VDI à différentes échelles. Premièrement, une reconnaissance par l’Etat avec la signature d’un contrat d’étude prospectif prévu pour 2011. Mais cet accord concerne aussi Pôle emploi, avec l'objectif de créer 100 000 emplois en trois ans, permettant d’aider les entreprises de la vente directe à recruter leurs VDI, de valoriser ces métiers et d’assurer le meilleur accompagnement des demandeurs d’emplois souhaitant créer une entreprise de vente directe. Enfin, une reconnaissance par l’Education nationale, qui va ajouter la vente directe à ses enseignements. Un accord avec Luc Châtel est également prévu pour la mise en place de parcours diplômants afin de former les étudiants à ce métier. Par ailleurs, pour la première fois se tiendra cette année une thèse sur la vente directe, premier pas dans la reconnaissance de la profession au niveau universitaire.