Mon compte Devenir membre Newsletters

Le SNCD dresse l'attitude des internautes face aux emails

Publié le par

Lancée à l'initiative du SNCD, l'étude Email Marketing Attitude (EMA) questionne les internautes français sur leur attitude par rapport à l'email marketing.

Quelle est l'attitude des internautes face à l’email marketing ? Voilà la question que pose le Syndicat national de la Communication Directe et 4 de ses membres, 1000mercis, Come and Stay, Directinet et Ibase au travers d'une étude.

L'étude révèle ainsi que la fréquence idéale d’envoi est hebdomadaire et que l’expéditeur et l’objet du mail restent les principaux leviers d’ouverture. Davantage serait risqué, car  58 % des internautes interrogés jugent recevoir trop d’emails marketing. L’adéquation de l’offre et de la marque avec l’univers de l’internaute reste d’ailleurs le principal facteur de clic. Ce critère d’adhésion à l’offre est essentiel puisque l’internaute parraine essentiellement par empathie ou lorsque le message est drôle, par ailleurs, 40 % des répondants, en particulier les femmes, déclarent parrainer des amis lorsqu’on les invite à le faire. À l’inverse, le désabonnement est le plus souvent favorisé par l’inadéquation des offres et le caractère répétitif de celles-ci (65 % cherchent à se désabonner lorsqu’un email ne les intéresse pas). Aujourd’hui, 55 % des internautes déclarent recevoir de 1 à 10 spams par jour.

« Les éléments déterminants l’attitude des internautes face à l’email marketing sont principalement leur niveau de cyberconsommation, et leur perception de la fréquence de réception des emails marketing ; perception qui est parfois en décalage avec le nombre d’emails réellement reçus » explique Sonia Etienne, directeur d’études au sein d’iBase Research.

« L'email marketing rentre dans une ère de plus grande exigence pour les professionnels du marketing direct et de plus grande attente et qualité pour les internautes » explique Bruno Florence, président de la Commission E-Marketing du SNCD.