Mon compte Devenir membre Newsletters

Le bilan de compétence, pour changer de vie professionnelle

Publié le par

Après avoir bénéficié d’un bilan de compétences, plus de huit personnes sur dix voient leur situation professionnelle évoluer.

84% des salariés ayant bénéficié d’un bilan de compétences ont vu leur situation évoluer dans les six mois suivant la fin de la mission : extension des responsabilités, nouvelle formation, mobilité interne, fonctionnelle ou géographique, etc. C’est ce qu’indique le Centre de bilans de compétences (CCIP), qui a réalisé une enquête auprès de 156 personnes. Une sorte de juste “ récompense ” pour ces collaborateurs qui, à un moment donné, ont fait une pause dans le carrière. Les bénéficiaires ? Trois fois sur quatre, ce sont des femmes en fonction, souligne le CCIP. Un phénomène sans doute imputable, en partie, au fait que les femmes interrompent plus souvent que les hommes leur carrière professionnelle et qu’elles sont, de fait, plus enclines ou contraintes de faire des bilans. Le CCIP observe, par ailleurs, une augmentation de l’âge des bénéficiaires. Plus de la moitié a entre 30 et 39 ans, tandis que la part des moins de 30 ans est passée, entre 2000 et 2001, de 15 % à 7 %. Si les employés demeurent les plus grands “ bénéficiaires ”, 40%, le CCIP note que la part des cadres supérieurs est en augmentation de 5% points, passant de 8 % à 13 %.