Mon compte Devenir membre Newsletters

Le concept de think tanks se développe enfin en France

Publié le par

La culture des « think tanks », ou clubs de réflexion, se développe en Europe avec près de 700 structures actives. En France, le réveil est un peu plus lent.

L’Europe et la France en particulier affichent un retard quant au nombre de clubs de réflexion, les fameux « thinks tanks » anglo-saxon. Selon une récente étude menée par Notre Europe, une association créée en 1996 par Jacques Delors, 149 think tanks traitent aujourd'hui de la thématique européenne. S’ajoutent à ces think tanks européens 520 clubs de réflexion nationaux ou locaux traitant de sujets divers et variés. Au sein de l’Europe, la France ne fait guère figure d’exemple : l’association a recensée seulement sept clubs européens. L’Hexagone arrive derrière l’Allemagne (23), le Royaume-Uni (16), la Belgique (12) ou encore l'Autriche (11). Concernant la France toujours, l'étude estime que le niveau de représentation du pays à l'échelle européenne reste largement insuffisant, les « think tanks français publiant trop souvent en français » et ayant « des difficultés à aller au-delà de leurs réseaux d’influence traditionnels ». L'enquête permet de cerner les activités de ces clubs européens. Trois missions sont largement partagées : le développement de la conscience et de l’engagement des citoyens, l’encouragement d’une meilleure élaboration des politiques et le soutien auprès des décideurs politiques. Enfin le social et l'environnemental, malgré leur forte exposition médiatique actuelle, séduisent moins de 15 % des think tanks européens