Mon compte Devenir membre Newsletters

Le « manager idéal » doit être impliqué et intègre

Publié le par

La motivation passe, bien au-delà de la rémunération, par la capacité du manager à soutenir ses collaborateurs en période de crise, à être loyal et honnête.

« Les managers inefficaces peuvent avoir un impact considérable sur la motivation des salariés et entraînent souvent le départ de leurs collaborateurs ». C’est ce qui ressort d’une enquête européenne menée par Cubiks, société de conseil en RH, filiale de PA Consulting Group. Ainsi, selon les salariés interrogés, « le fait d’être soutenu dans un moment de crise et d’être félicité sont les deux comportements managériaux les plus motivants. Se voir recommander pour une promotion est le troisième facteur de motivation cité ». Les autres qualités essentielles citées sont l’honnêteté, la loyauté et l’application d’un mode de management participatif. A la question « quels sont vos modèles de managers et de leaders ? », les personnes interrogées ont répondu Richard Bronson, p-dg de Virgin, pour son leadership et sa capacité à repousser ses limites. Arrivent également en bonne position, Jack Welch, p-dg de General Electric, Jacques Maillot, fondateur de Nouvelles Frontières et Louis Schweitzer, p-dg de Renault.