Mon compte Devenir membre Newsletters

Le sponsoring se porte plutôt bien

Publié le par

Le marché mondial du sponsoring et du parrainage devrait croître de 12% cette année, selon la dernière étude de Sponsorclick, spécialiste des solutions de sponsoring.

Une estimation de croissance de 12% pour 2002, 30 milliards de dollars (environ 34 milliards d’euros) de chiffre d’affaires : le marché mondial du sponsoring et du parrainage se porte plutôt bien. C’est ce qui ressort de la dernière étude publiée par SponsorClick, spécialiste des solutions de sponsoring. L’an dernier, ce marché avait connu quelques difficultés (5% de croissance alors que la moyenne de la décennie précédente se situait aux alentours de 10% d’augmentation par an), dues essentiellement à la crise économique et à l’essoufflement des montants des contrats de football et de Formule 1, en particulier. Mais, cette année, selon SponsorClick, s’annonce sous de meilleurs hospices. Plusieurs indicateurs incient, en effet, à l’optimiste. Le marché du sponsoring connaît une inertie plus forte que la publicité. Il est en effet, plus de difficile de suspendre un contrat de parrainage que de stopper des campagnes médias. De même, les annonceurs ont plus tendance à se tourner vers des moyens de communication alternatifs. Ainsi, Unilever, un des plus gros annonceurs mondiaux a décidé de déplacer ses investissements marketing vers le sponsoring, avec une première étape d’un montant de 200 millions de dollars (227 millions d’euros), ce qui représente une hausse de plus de 0,7% du marché mondial.