Mon compte Devenir membre Newsletters

Les DRH veulent aménager les 35 heures

Publié le par

Les DRH souhaitent une simplification des 35 heures, notamment en ce qui concerne la gestion des heures supplémentaires, indique l’Association nationale des directeurs et cadres de la fonction personnel (l’ANDCP).

Les DRH dressent un bilan contrasté de la réduction du temps de travail. C’est ce que révèle la dernière étude de l’Association nationale des directeurs et cadres de la fonction personnel (l’ANDCP). L’organisation, qui regroupe en France 4 000 DRH, a interrogé ses membres sur les 35 heures. Premier constat : la réduction du temps de travail n’est pas considérée comme une mesure négative en tant que telle, mais ses effets concrets sont limités aux yeux des membres de l’ANDCP. Seuls 18 % des DRH estiment, par exemple, que la mise en place des 35 heures a permis de gagner en compétitivité. 53 % considèrent même que c’est l’effet inverse qui s’est produit, et indiquent que leur entreprise a perdu en compétitivité. Face à ce bilan plutôt tiède, les DRH sont favorables à une série d'aménagements ponctuels sans pour autant « revenir complètement sur l'ARTT ». Parmi les mesures demandées, trois se détachent nettement : une harmonisation à 10 % de la majoration des heures supplémentaires en deçà des 35 heures, une augmentation du contingent d’heures supplémentaires et, enfin, une simplification globale des 35 heures.