Mon compte Devenir membre Newsletters

Les PME circonspectes quant au développement de leur activité en 2005

Publié le par

Si une PME sur deux envisage une augmentation de son chiffre d’affaires cette année, seules 21% envisagent d’augmenter leur effectif.

En France, 50 % des entreprises prévoient une augmentation de leur chiffre d'affaires en 2005. C’est ce qu’indique le baromètre Eurofactor, résultat d’une enquête réalisée par Louis Harris fin 2004 auprès d’un échantillon de 1 350 entreprises dans l'Hexagone et 300 entreprises dans chacun des pays européens étudiés : Allemagne, Belgique, Espagne, Royaume-Uni, Italie et Portugal. Des prévisions qui ne se traduisent pas toujours par des recrutements pour l’année en cours. La part de PME envisageant une augmentation de leur effectif est particulièrement faible dans tous les pays. En France, seules 21 % d'entre elles envisagent de renforcer leurs équipes, soit une baisse de 1 point par rapport à l’étude 2003. Sur ce critère, l’Hexagone fait figure de pays pessimiste, derrière, cette fois, l'Allemagne (23 %). Une frilosité qui s’explique en partie par les craintes concernant la situation financière. Seules 24 % des PME françaises prévoient pour cette année une situation financière plus confortable qu’en 2004.